Studio'News

Méthode Pilates

La différence entre les cours séniors et adultes

par | Mar 18, 2016 | Pilates | 0 commentaires

La différence entre les cours séniors et les adultes, est basée sur la sécurité.

Mettre une attention particulière sur le renforcement de l’équilibre, adapter les exercices au vieillissement du corps, et faire un travail spécifique sur les contraintes dues à l’âge. Les cours se déroulent de manière plus lente (compréhension, mobilité). A partir de 60 ans, la pratique du sport se veut festive, conviviale, sociale et plus douce, répondant ainsi à l’écoute du corps, visant à améliorer son capital santé dans une ambiance de détente. A l’inverse l’adulte de moins de 60/50 ans sera plus dans un esprit challenge et performance.

Options pédagogiques pour s’adapter à ce public : (différences de niveau, problèmes physiques ou de santé)

J’évalue en début de cours le niveau de chacun et en fonction des capacités des élèves je propose des niveaux différents de difficultés avec des « options – ou + difficiles ».
Pour des personnes éventuellement blessées sur une zone sollicitée lors d’un exercice, proposer un autre exercice visant des muscles différents en veillant à équilibrer les 2 cotés.
Pour les étirements, déculpabiliser les élèves sur leur niveau de souplesse, tout en les motivant d’aller toujours plus loin, sans se faire mal.

La sécurité :

Veiller à ce que la musique ne soit pas trop forte pour que les personnes malentendantes puissent suivre les consignes facilement.
Faire attention aux chutes dues aux déséquilibres, plus fréquents à partir de 65 ans (conséquence logique et naturelle du vieillissement et de la diminution de la force musculaire).
Faire attention au souffle. Avec le vieillissement les mouvements de la cage thoracique sont rendus difficiles par notamment la rigidification articulaire au niveau thoracique. Donc essoufflement rapide à l’effort.
Eviter les exercices sollicitant trop les articulations, ou dangereux pour les prothèses (ex : rester en appui sur les poignets…)
Insister sur les positions adaptées pour passer du sol à la position debout (ou inversement), pour pouvoir le mettre en place dans la vie de tous les jours (ex : remonter en chevalier servant, plier les genoux et ne pas casser le dos pour ramasser quelque chose, enrouler la colonne, passer par le coté pour se relever d’une position allongée…)